Archives de catégorie : Activités cliniques

Alopécies / Chute des cheveux

Le cuir chevelu comporte en moyenne 150 000 cheveux.

Les cheveux poussent en moyenne de 0,35 mm par jour, soit 1 cm par mois.

Chaque jour, entre 50 et 80 cheveux se renouvellent de manière physiologique et on considère qu’au-delà de 100 cheveux perdus quotidiennement, la chute est à considérer comme pathologique.

Les chutes de cheveux sont multiples, on différencie celles qui relèvent d’une maladie dermatologique et celles qui sont héréditaires, les alopécies et sont considérées comme esthétiques.

Les affections esthétiques sont de deux ordres :

CHEVELURE RARE sur l’ensemble de la tête

  • Avantchute-cheveux-avant-1
  • Aprèschute-cheveux-apres-1

Apres avoir fait l’examen général et les recherches biologiques nécessaires plusieurs aides sont possibles pour ces cas :

  •  Produits par voie orale
  • Applications locales avec ou sans mobilisations du cuir chevelu.
  • Micro-injections dans le cuir chevelu. Les séances sont toujours couplées avec la photobiomodulation qui permet une meilleure efficacité des produits.

Ces soins permettent la plupart du temps de normaliser l’épaisseur et l’aspect des cheveux et de densifier leur volume.

ALOPÉCIES androgéno génétiques

Elles atteignent la moitié supérieure du cuir chevelu et intéressent aussi bien les hommes que les femmes mais ont des caractéristiques différentes selon les sexes.

Chez les hommes, ce sont les golfes ou tempes, le sommet du crâne et la ligne médiane qui sont touchés en premier puis l’évolution peut se faire vers le dégarnissement total.

  • Avantchute-cheveux-avant-3
  • Aprèschute-cheveux-apres-3

Chez les femmes, l’atteinte est plus uniforme sur le dessus de la tête, aboutissant à une chevelure clairsemée laissant voir le cuir chevelu au travers ; le dégarnissement n’est jamais total.

  • Avantchute-cheveux-avant-2
  • Aprèschute-cheveux-apres-2

Il existe plusieurs possibilités pour améliorer ces cas :

  • Produits par voie orale
  • Applications locales avec ou sans mobilisations du cuir chevelu.
  • Micro-injections dans le cuir chevelu associé à la photobiomodulation

Les micro-Injections ou mésothérapie

Les résultats sont intéressants et permettent la plupart du temps, de densifier le volume et de normaliser la qualité des cheveux.

La technique de micro-injections dans le cuir chevelu est reconnue comme la solution la plus complète et la plus active sur le plan de l’apport de micro-nutriments et des capacités de bio stimulation du processus de croissance des cheveux.

Les chutes de cheveux transitoires provoquées par le stress, maladie, grossesse entraînent des déficits en vitamines et minéraux qui peuvent être stoppées par la mésothérapie. Celle-ci accélère la repousse et favorise le retour à un bon équilibre capillaire en terme de densité et de qualité de la chevelure.

 

Injection de Toxine Botulique – Botox

 

INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE DANS LE TRAITEMENT DES RIDES D’EXPRESSION

LE PRODUIT

La toxine botulique Botox®est un médicament utilisé en médecine depuis plus de 25 ans pour traiter des pathologies neuro-musculaires en neurologie, ophtalmologie, urologie tels que le torticolis spasmodique congénital, les spasmes oculaires ou des paupières. Le recul clinique sur les milliers d’injections de toxine botulique Botox® à travers le monde garantit la sécurité de ce traitement, il n’y a pas de risque lié à sa toxicité quand les règles d’utilisation sont respectées. Il est employé chez le petit enfant à des doses largement supérieures à celles utilisées en dermatologie esthétique.

Depuis 2003 en France, l’injection de toxine botulique est le traitement de référence des rides d’expression en médecine et dermatologie esthétique.

Le Botox® est injecté régulièrement son innocuité et les résultats obtenus sont fiables et reproductibles.

Le docteur Cormary l’utilise depuis ces 15 ans en médecine esthétique, pour diminuer la force des muscles qui à l’état normal créent et entretiennent de par leurs contractions répétées des sillons : rides intersourcilières ou « rides du lion », rides horizontales du front et rides des pattes d’oie.

L’injection de toxine botulique permet de donner naturellement un aspect moins anxieux et tendu au visage, de paraître plus serein.

C’est un des actes les plus demandés en dermatologie esthétique. Il ouvre les yeux, donne un visage détendu, reposé et enlève les marques de fatigue et d’anxiété, Surtout il NE FIGE PAS.

LES  ZONES  TRAITEES

RIDES intersourcillières
  • Avantintersourcillieres-avant
  • Aprèsintersourcillieres-apres

Elles sont générées par la contraction excessive des musclescorrugator et procerus. Ces muscles sont situés dans la zone de la glabelle entre les arcades sourcilières. Ils sont responsables des rides du lion ou glabellaires donnant un aspect sévère et tendu au regard.

Elles peuvent apparaître sur un visage jeune ou par l’effet des contractions musculaires répétées.  La diminution de force des muscles efface les rides, lisse la peau en surface et a un effet préventif sur l’évolution du vieillissement cutané.

Les yeux deviennent plus ouverts et plus grands très naturellement.

RIDES du front
  • Avantrides-front-avant
  • Aprèsrides-front-apres

 

De même que pour les rides inter sourcilières, la mise au repos des muscles frontaux atténue les rides horizontales, transversales du front et prévient leur aggravation.

Les sourcils sont repositionnés et retrouvent leur position originelle. Le front est lissé.

PATTES D’OIE et CONTOUR DE L’ŒIL
  • Avantpatte-d-oie-avant
  • Aprèspatte-d-oie-apres

Les rides de la patte d’oie sont provoquées par la contraction du muscle orbiculaire de l’œil. La mise au repos sous l’effet de l’injection de toxine botulique va lisser la zone et ouvrir l’œil de façon naturelle. Cette injection associée au traitement de la zone inter sourcilière et à la zone frontale, va agir comme un vrai lifting du regard, un relissage des tempes, des paupières inférieures et de la racine du nez.  Les yeux sont plus calmes et plus grands.

  • EN PRATIQUE

Lors d’une première consultation esthétique avec le Dr Martine Cormary, celle-ci analysera votre visage au repos et en mouvement, et déterminera avec vous le traitement le plus adapté à vos attentes.  Au cours de cette consultation des photos seront prises, un consentement éclairé et un devis vous seront remis.

Le Botox® est injecté à l’aide d’aiguilles fines, de façon précise en des points déterminés. Ce traitement n’est pas douloureux, il s’effectue sans anesthésie.

Les suites sont simples : les quelques rougeurs et gonflements peuvent apparaître immédiatement en post traitement, ils disparaissent en une heure environ.Les rides commencent à s’estomper entre le 3 ème et le 5 ème jour. Le résultat est optimum à 15 jours, un contrôle est programmé afin de valider votre satisfaction, de prendre des photos et d’effectuer une retouche si nécessaire.

Entre le 4ème et le 6ème mois, les muscles reprennent progressivement une activité, les rides reviennent. Il convient alors de renouveler l’injection tous les 4 à 6 mois.

  • LES RISQUES ET EFFETS SECONDAIRES

Comme pour toute injection, le risque d’hématome au point de piqûre existe même s’il est très faible

Après la séance, Il est recommandé d’éviter de masser les zones injectées,de pratiquer de sport violent, d’aller chez le coiffeur ou l’esthéticienne dans les 4 heures afin de ne pas risquer de déplacer le produit et d’ainsi provoquer d’effets indésirables.

Il existe quelques cas de migraine qui cèdent aux antalgiques classiques.

Le ptosis ou chute de la paupière est lié souvent à une erreur technique et disparaît totalement en quelques semaines.

  • LES CONTRE-INDICATIONS

Elles sont rares

– certaines maladies neuro musculaires

– une hypersensibilité à la neurotoxine botulique A (très rare)

– la grossesse

– l’allaitement

 

TRAITEMENT DE L’HYPERSUDATION PAR INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE

  •       LES ZONES TRAITÉES  :

Trois zones sont accessibles à ce traitement :

–  les aisselles

–  les mains

–  les pieds

  •       TRAITEMENT DE LA TRANSPIRATION EXCESSIVE AVEC LE BOTOX®

L’hypersudation ou hyperhidrose se caractérise par une production excessive de sueur. Pour les personnes qui en sont atteintes, c’est un vrai calvaire au quotidien. Leurs vies professionnelle et privée en sont affectées, odeurs, vêtements trempés sont autant d’inconfort accentué en cas de stress ou d’émotion intense. L’hyperhidrose axillaire, soit la transpiration excessive des aisselles, est très difficilement freinée par application d’un déodorant, même parmi les plus innovants.

La toxine botulique Botox®est utilisée depuis plus de 15 ans pour agir et supprimer la sudation des aisselles, des plantes des pieds et des paumes des mains.

L’injection de Botox®dans la zone axillaire permet en une seule séance de traiter cette hyperhidrose et de passer entre 8 mois et un an sans inconfort.

Ce traitement peut être également proposé pour traiter une hypersudation légère, s’accentuant pendant l’été ou sous stress, on parle alors d’hyperhidrose de confort. La dose injectée sera réduite de moitié.

  •     LE  PROTOCOLE :

Avant le traitement, le Dr Cormary analyse et détermine d’abord la zone qui transpire le plus, puis, elle injecte la toxine botulique en intradermique dans les zones concernées. En général, cela représente une dizaine d’injections par aisselle. L’acte est peu douloureux, grâce au choix d’une aiguille très fine.

Les résultats sont obtenus rapidement environ 3 à 5 jours après les injections et sont optimaux environ quinze jours après. La transpiration excessive s’atténue pratiquement totalement.

Le résultat d’une injection de toxine botulique est 100 % réversible, il est recommandé de renouveler l’injection tous les ans afin de prolonger les effets bénéfiques du traitement.

  •     LES CONTRE-INDICATIONS

Elles sont rares

– certaines maladies neuro musculaires

– une hypersensibilité à la neurotoxine botulique A (très rare)

– la grossesse

– l’allaitement.

Injection d’Acide hyaluronique

Les injections d’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est naturellement présent dans les tissus et liquides de l’organisme mais la peau en est le réservoir le plus important. Sa principale propriété est de retenir l’eau dans les tissus (jusqu’à 1000 fois son poids), c’est donc un des plus puissants hydratants de la peau.

C’est à partir de ce constat que la médecine esthétique s’est intéressée à cette molécule. Elle doit être injectée car son gros volume l’empêche de pénétrer à travers la peau.

L’injection d’acide hyaluronique est aujourd’hui une référence des traitements du vieillissement cutané grâce à :

  • Son ancienneté (utilisé depuis plus de 20 ans)
  • Son excellente tolérance par les patients
  • Son caractère entièrement résorbable

Avec l’âge, la quantité d’acide hyaluronique présent dans le derme diminue et entraîne l’apparition des premières rides.

Les injections d’acide hyaluronique, sous forme de gel avec différent degrés de viscosité, sont réalisées plus ou moins profondément dans la peau. Cela permet de corriger les rides, les dépressions et pertes de volume lié à l’âge.

Les produits de comblement sont de plus en plus nombreux mais ceux qui offrent la sécurité maximum sont complètement résorbables et à base d’acide hyaluronique pur ou réticulé.

La consistance du produit sera choisie en fonction des zones à traiter. Les produits très réticulés donnent le plus de volume et ceux plus fluides seront pour les peaux jeunes ou les rides fines en blenching ou nappage.

Nous envisageons ici, seulement les produits et quelques exemples de comblement. Mais ces actes sont pratiqués seulement après une étude du visage.

RIDULES de la lèvre supérieur

  • Avantridule-levres-avant
  • Aprèsridule-levres-apres

Faire disparaître le plissé des lèvres blanches est souvent demandé car il donne un aspect âgé au visage quel que soit l’âge ; de plus cette correction évite la fuite du rouge à lèvres.

Nous utilisons la méthode du blenching qui permet d’injecter de très petites quantités exactement dans le derme superficiel. Cela comble la ridule mais ne fait pas de volume au niveau de la lèvre.

RIDES des plis naso géniens

  • Avantplis-naso-geniens-avant
  • Aprèsplis-naso-geniens-apres

Elles partendes ailes du nez, rejoignent la commissure des lèvres… et plombent notre sourire et notre visage, donnant un aspect figé, fatigué, marqué, sévère, presque amer. C’est pour cela que les spécialistes les appellent “rides d’amertume”. Avec l’âge, le matelas cutané s’affaisse et les graisses sous-cutanées se déplacent pour finir dans l’ovale du visage.

PATTES D’OIE et CERNES

  • Avantpatte-d-oie-avant
  • Aprèspatte-d-oie-apres

Les fines ridules de la patte d’oie peuvent être corrigées avec un produit très fluide. Certaines personnes ont des cernes creux sous une partie ou la totalité de l’œil, il est possible de les combler.

MENTON et L’OVALE DU VISAGE

  • Avantmenton-avant
  • Aprèsmenton-apres

Le menton est souvent le lieu de pertes de volume, il se dessine des plis ; principalement celui qui barre le menton horizontalement et ceux qui partent des commissures labiales, qui vont souvent jusqu’au bas du menton et portent bien leur nom, de « plis d’amertume ». L’association des deux dessine un menton pointu dit « menton de sorcière ».

TEMPES

  • Avanttempes-avant
  • Aprèstempes-apres

Elles se creusent avec le temps ce qui fait apparaître les os du visage. La correction adoucit les traits.

POMMETTES

  • Avantpommettes-avant
  • Aprèspommettes-apres

Le volume des pommettes diminue avec le temps et surtout elles descendent rendant le visage triste et plat. La solution est d’augmenter leur volume et de les repositionner ce qui change l’expression, efface partiellement les plis naso géniens et restaure l’ovale du visage.

BOUCHE

  • Avantbouche-avant
  • Aprèsbouche-apres

Des lèvres trop fines font un visage sévère, ce défaut est soit inné soit acquis avec le temps. Le fait de redonner un volume correct à la bouche rend le visage plus avenant et permet de déplisser les lèvres rouges.

NEZ

  • Avantnez-avant
  • Aprèsnez-apres

Par injection d’acide hyaluronique, il est possible de corriger un nez trop creusé en le redressant sans chirurgie, on parle alors de rhinoplastie médicale. De même qu’une pointe trop plongeante peut être rectifiée avec des produits de comblement.

CICATRICES

  • Avantcicatrice-seins-avant
  • Aprèscicatrice-seins-apres

Certaines cicatrices forment des creux ou des sillons, particulièrement les cicatrices après chirurgie pour cancer du sein, il est possible de remplir le manque de substance.

Les suites du traitement

Les injections d’acides hyaluronique ne nécessitent aucune éviction sociale, vous pouvez reprendre vos activités normalement, immédiatement après la séance.

Dans les suites immédiates, peuvent apparaître des réactions courantes et sans gravité  : rougeurs, hématomes, gonflements (surtout pour les injections au niveau des lèvres). Ces réactions disparaissent spontanément et peuvent être camouflées par le maquillage.

Entretenir les résultats

La résorption de l’acide hyaluronique est progressive, la pérennité de son action est variable selon les patients. La tenue moyenne est de douze mois, parfois plus selon la viscosité du produit.

La correction étant temporaire, il faut renouveler les injections pour entretenir les résultats.

Mésothérapie de revitalisation

La mésothérapie s’adresse aux peaux fripées du visage, du décolleté et des bras. Cette technique consiste à apporter directement dans le derme les éléments qui lui sont nécessaires et parfois associés.

Deux sortes de produits peuvent être utilisés : les produits de revitalisation et l’acide hyaluronique.

Le docteur Cormary procède par micro-injections, technique supérieure à celle du micro-needling (ou roller).

RIDULES des joues et du cou

  • Avantmesotherapie-avant
  • Aprèsmesotherapie-apres

Les produits de revitalisation comprennent des acides aminésdes vitamines et des oligoéléments. Leur but est de stimuler le métabolisme cellulaire particulièrement celui des fibroblastes et des kératinocytes et d’augmenter la synthèse des collagènes et des glycosaminoglycanes dont l’acide hyaluronique.

L’acide hyaluronique, sous forme fluide, peut également être déposé en petites papules dans le derme pour le réhydrater et le regonfler.

Ces deux méthodes s’associent et permettent d’atténuer les fines ridules des joues du cou ou du décolleté. Le nombre de séances est limité, 3 à 4 selon les cas, à raison d’une séance toutes les trois semaines.

Les séances sont toujours couplées avec la photobiomodulation qui permet une meilleure efficacité des produits. Elle a un rôle propre de stimulation cellulaire des fibroblastes par l’intermédiaire de leurs mitochondries.

Les programmes combinés de soins

Le cabinet vous propose désormais des programmes combinant plusieurs soins pour des résultats optimums. En fonction des problèmes spécifiques à votre peau, le docteur Cormary déterminera la meilleure alliance de traitements pour que votre visage retrouve son éclat.

Pour les peaux matures, il pourra par exemple, vous être proposé une combinaison de soins réjuvénateurs : des séances de mésothérapie associées à la photobiomodulation puis à des séances de peelings.

La mésothérapie permet d’apporter vitamines, oligoéléments et produits de revitalisation. Elle améliore la tonicité et l’hydratation de la peau.

La photobiomodulation permet de sélectionner dans la lumière du jour les longueurs d’onde anti inflammatoire, stimulantes ou cicatrisantes, selon les cas.

Les peelings légers à moyens uniformisent le teint, atténuent les ridules et réduisent les tâches pigmentaires.

Pour chacun, un programme adapté pourra vous être conseillé, ainsi qu’une prescription cosmétologique pour en prolonger les effets à domicile.

Cicatrices / vergétures

La cicatrisation est un processus long et complexe faisant intervenir de nombreux métabolismes. Il y a donc beaucoup de causes aux troubles de la cicatrisation.

 

AIDE à la cicatrisation

  • Avantcicatrice-avant
  • Aprèscicatrice-apres

1. Pendant la phase de fermeture, des retards ou une inflammation importante aggravée parfois par les sutures résorbables, entraînent rougeur et irritation.

2. Dans les suites immédiates, à partir de 3 semaines après la fermeture, la cicatrice peut devenir hypertrophique, elle reste sensible, rouge, prurigineuse et son volume augmente. Sur des zones particulières, peut se développer une chéloide, son volume dépasse alors largement la plaie initiale. Parfois la cicatrice se rétracte ou reste très indurée, fibreuse. Dans tous ces cas des traitements appropriés améliorent notablement l’aspect esthétique.

3. Les cicatrices anciennes peuvent rester hypertrophiques, rétractiles ou scléreuses et, quelle que soit l’ancienneté de la lésion une atténuation est toujours possible.

A chaque stade de cette évolution, des solutions permettent de raccourcir les périodes difficiles et de diminuer les séquelles, en particulier la rougeur, le risque de pigmentation, d’hypertrophie ou de rétraction.

Un très gros progrès est réalisé par l’utilisation de la photobiomodulation à tous les stades de la cicatrisation. Cette technique diminue l’inflammation, source de rougeurs, irritations, pigmentations, hypertrophie. Elle stimule en normalisant l’activité des cellules, les fibroblastes, en agissant sur leurs mitochondiries.

Voir également :

Cicatrices en creux
Cicatrices blanches

Peeling

Un peeling est une exfoliation stimulée par des produits acides. Il en existe plusieurs types qui se différencient par leur composition et leur niveau d’action.

Le Docteur Cormary choisit le peeling à effectuer en fonction de l’état de la peau, de son phototype (sa couleur) et du résultat souhaité par la patiente.

Les peelings intéressent principalement le visage à l’exception des paupières, soit les paupières seulement.

Les peelings du visage ont des puissances différentes pour des indications également différentes. Du simple coup d’éclat à la réjuvénation intense, aidée par la photobiomodulation, les indications sont les suivantes :

  • Teint terne, fatigué, ridules
  • Pores dilatés, grain de peau épaissi
  • Imperfections, acné
  • Cicatrices d’acné
  • Tâches pigmentaires, melasma
  • Avantpeeling-avant
  • Aprèspeeling-apres

Les peelings superficiels sont adaptés aux peaux épaisses avec des pores dilatées ; ils donnent un coup d’éclat. Ils sont à base d’acides de fruits, marquent assez peu et sont compatibles avec la vie active. Il faut la plupart du temps 3 séances à 3 semaines d’intervalle.

Les peelings moyens conviennent pour améliorer les séquelles d’acné et les petites cicatrices ; ils peuvent effacer des ridules superficielles et sont parfois efficaces sur certaines taches pigmentaires. Ils sont à base d’acide trichloracétique ou TCA. Ils obligent à rester chez soi pendant plusieurs jours. Ils nécessitent une ou plusieurs séances.

  • Avantpeeling-paupieres-avant
  • Aprèspeeling-paupieres-apres

Les peelings des paupières sont intéressants pour atténuer les ridules. Ils doivent être très légers, font peu peler et nécessitent 2 ou 3 séances.

Les suites du peeling

Dans les heures suivant l’acte, le patient peut observer des rougeurs pouvant aller jusqu’à un effet « coup de soleil » important.

Dans les deux ou trois jours suivant, la peau commence à desquamer. Selon le produit utilisé, la peau pèle plus ou moins, parfois beaucoup.

Le Docteur Cormary prescrit une crème réparatrice à appliquer dès le lendemain de la séance et jusqu’à ce que la peau récupère entièrement.

Le patient peur également faire des séances de photobiomodulation (lampe LED) pour accélérer le retour à la normale.

Il est impératif de ne pas s’exposer au soleil entre 15 jours et un mois, ainsi que d’utiliser une protection solaire avec un indice SPF 50+.

Les programmes combinés de soins

Le cabinet vous propose désormais des programmes combinant plusieurs soins pour des résultats optimums. En fonction des problèmes spécifiques à votre peau, le docteur Cormary déterminera la meilleure alliance de traitements pour que votre visage retrouve son éclat.

Pour les peaux matures, il pourra par exemple, vous être proposé une combinaison de soins réjuvénateurs : des séances de mésothérapie associées à la photobiomodulation puis à des séances de peelings.

La mésothérapie permet d’apporter vitamines, oligoéléments et produits de revitalisation. Elle améliore la tonicité et l’hydratation de la peau.

La photobiomodulation permet de sélectionner dans la lumière du jour les longueurs d’onde anti inflammatoire, stimulantes ou cicatrisantes, selon les cas.

Les peelings légers à moyens uniformisent le teint, atténuent les ridules et réduisent les tâches pigmentaires.

Pour chacun, un programme adapté pourra vous être conseillé, ainsi qu’une prescription cosmétologique pour en prolonger les effets à domicile.

 

Photobiomodulation

La technologie innovante des LED « Light Emitting Diode » investit la sphère de la médecine esthétique et constitue désormais une alternative aux méthodes lourdes et invasives.
La LED est une révolution dans le soin anti-âge et dans le traitement de nombreux problèmes cutanés, notamment les cicatrices, les vergetures, l’acné mais aussi certains cancers cutanés.

Qu’est ce que la lampe LED Haute Puissance MEDISOL ?

La lampe Haute Puissance MEDISOL constitue une réelle avancée dans la thérapie photodynamique et la photomodulation anti-âge.

En effet, la technologie innovante des LED est une alternative sûre et efficace aux méthodes chirurgicales lourdes et invasives.

Surnommée « skin fitness », la LED est une révolution dans le soin anti-âge et dans les traitements de nombreux problèmes cutanés, notamment les cicatrices, les vergetures et l’acné.

Quel est son principe de fonctionnement ?

La lampe LED émet une lumière monochromatique qui pénètre dans les tissus et agit sur le processus de réparation cutanée.

Les applications varient en fonction de la couleur de la lumière émise : par exemple, la lumière orange stimule la production de collagène et permet donc la remise en tension des tissus.

A chaque cas correspond ainsi un traitement spécifique, pour des résultats ciblés et une efficacité maximale.

LES TRAITEMENTS :

Photomodulation anti-âge

Elle a un effet repulpant et anti-tâches : la peau redevient lisse et tonique avec un teint plus éclatant et des pores ressérés. Cette technique peut également être associée à un peeling photosensibilisant.

Photothérapie dynamique

Elle consiste à appliquer une substance photosensibilisante sur la peau, puis d’effectuer une séance de LED. L’activation de la substance photosensibilisante provoque ainsi la destruction des tissus malades qui l’ont absorbée.

Soins des vergetures

Grâce à l’action de la lampe LED, une amélioration très significative des lésions est visible : diminution de la profondeur, de l’aspect plissé et repigmentation.

Traitement de l’acné

L’action des LED conduit à la libération de radicaux libres toxiques pour la bactérie responsable de l’acné (P.Acnès). Cela permet une amélioration des acnés réfractaires, de l’acné rosacée et une atténuation des cicatrices d’acné.

Complément de soins dermatologiques

La lampe LED renforce l’efficacité de certains soins esthétiques, c’est un complément idéal pour les injections de toxine botulique, d’acides hyaluronique, les peelings,…

Soins post-chirurgicaux

La lumière LED permet une amélioration et une accélération de la cicatrisation par photomodulation cellulaire. Les effets bénéfiques sont également visibles sur les rougeurs, les inflammations et les irritations.

Alopécie

La lampe LED en combinaison avec la mésothérapie est un traitement efficace pour lutter contre l’alopécie. L’objectif est de prévenir la phase catagène durant laquelle le follicule pileux meurt et tombe. L’action de la lumière jaune et rouge des LEDs va stimuler le renouvellement cellulaire. La combinaison des deux méthodes permet d’obtenir l’arrêt de la chute des cheveux, l’apparition de repousses et l’augmentation de la densité des cheveux.

Questions fréquentes :

Comment se déroule une séance avec la lampe LED ?

La lampe est appliquée à quelques centimètres du visage ou de la zone à traiter sur une peau démaquillée et propre. La durée de la séance, l’intensité et la couleur de la lumière varient selon le traitement.

Est-ce douloureux ?

Non, le traitement est totalement indolore. On ressent seulement une sensation de chaleur diffuse qui est décrite comme apaisante par les patients.

Quels sont les avantages de la lampe LED par rapport à d’autres traitements dermatologiques ?

Contrairement au laser ou à d’autres traitements plus invasifs, aucune précaution particulière n’est à prendre. L’énergie délivrée n’entraîne qu’une légère rougeur qui disparaît au bout de quelques heures. Vous pouvez donc reprendre une activité normale dès la sortie de la séance.

Maquillage permanent

Réalisé avec des pigments médicaux, la dermopigmentation ou maquillage permanent permet de redessiner certains éléments du visage. Il ne doit pas être excessif car il reste présent quand le visage est démaquillé. Il est réalisé sous anesthésie locale en une séance.

Des retouches peuvent être nécessaires et sont comprises dans l’acte. Il tient trois à quatre ans en moyenne et au-delà des retouches sont nécessaires.

SOURCILS

  • Avantsourcils-avant
  • Aprèssourcils-apres

Les sourcils sont très importants dans le relief du visage. Ils s’éclaircissent et leur partie externe disparaît souvent avec le temps, de plus leur ligne s’affaisse. Le maquillage permet d’augmenter leur densité et de repositionner la ligne ; l’œil est à nouveau plus ouvert et plus expressif. Le visage retrouve son relief.

EYE-LINER

  • Avanteye-liner-avant
  • Aprèseye-liner-apres

Un fin trait d’eye-liner redessine l’œil, l’agrandit et le rend plus expressif.

LÈVRES

  • Avantcontour-des-levres-avant
  • Aprèscontour-des-levres-apres

Le maquillage permet de dessiner parfaitement la bouche dont les contours s’effacent et se décolorent avec le temps. Il permet également d’agrandir légèrement la bouche. Le rouge à lèvres ne file plus dans les ridules des lèvres. Un voile coloré complète le travail si nécessaire.

CICATRICES

  • Avantcicatrice-blanche-avant
  • Aprèscicatrice-blanche-apres

Certaines cicatrices s’élargissent et restent blanches, il est possible de les rendre moins visibles en les repigmentant.

Les suites

Il est habituel d’obtenir le résultat environ 15 jours après la séance.

Les suites immédiates sont parfois accompagnées de petits hématomes ainsi que de petites croûtes qui ne nécessitent aucun soin particulier. Ceci rend le résultat immédiat apparemment excessif mais ne doit pas inquiéter.

Il est impératif de ne pas s’exposer au soleil pendant 15 jours et d’utiliser une protection solaire avec un indice SPF 50+.

Dépigmentation

La dépigmentation est toujours un acte difficile et aléatoire car elle dépend de la couleur, de la profondeur du pigment et de la qualité de la peau.

Plusieurs méthodes sont proposées selon la disposition de l’hyperpigmentation, localisée ou diffuse et selon l’emplacement.

1- TÂCHES circonscrites

Lorsque les taches sont bien circonscrites, une ablation locale est possible, par préparation dépigmentante, électrocoagulation, azote, lumière pulsée ou laser.

 

2- MASQUE de grossesse

Lorsque la pigmentation est étendue, taches pigmentaires diffuses ou un mélasma également appelé masque de grossesse, le masque dépigmentant est une bonne alternative.

  • Avantmasque-apres
  • Aprèsmasque-avant

Il peut être placé indifféremment sur la peau saine et pigmentée, et uniformise la couleur du teint. Il doit être associé à une crème spécifique pendant 15 jours environ. L’amélioration est notable.